Témoignages

HERNS DUPLAN

​Artiste polyvalent

Fondateur de  l' Expression primitive

 


Jeune artiste polyvalant, Herns Duplan rencontre Katherine Dunham en Haïti, son pays natal, à l'âge de 20 ans et intègre aussitôt sa troupe, la Katherine Dunham Compagny. Danseur, puis enseignant, il participe activement pendant 6 ans au rayonnement de la danse afro américaine tout en approfondissant ses compétences dans les arts du spectacle et de la scène et en s’initiant à l’anthropologie. ​​​​

Herns Duplan

Refusant toute spécialisation, il mène aux USA et dans le monde des expériences scéniques professionnelles, touchant à la danse, à la musique, à la percussion, au théâtre, au conte et au chant, qu’il réinvestit dans la pédagogie, jetant progressivement les bases de sa démarche. 

  

A partir des années 70, il s'installe en France et crée « l'Expression primitive » qu'il définit de la manière suivante : " Expression primitive thème de mes recherches, en constante élaboration, n’est pas, ne pourra jamais être un produit fini. C’est un objectif vers lequel tendre, qui met en jeu le corps dans tout son potentiel d’expression. La société actuelle qui nous demande de travailler à son profit ne nous donne pas accès à ces potentialités. Mon rôle est d’animer cette mise en jeu du corps selon des principes qui favorisent la circulation de l’énergie et d’enseigner des moyens pour en trouver le chemin.

 

J’ai établi ces principes sur la base des racines communes, des traditions ancestrales qui nous fondent:

 

1- matérialiser le temps

2- le ritualiser..................."

​​​​​Un jeudi après-midi à l'atelier de danse thérapie animé par Grégoire Mansuela au Cattp Gambetta

 

"Grégoire Mansuela s’inspire du travail de Herns DUPLAN dans sa méthode...

 

C’est en quelque sorte une façon d’explorer comment des principes archaïques universaux sont synthétisés par différentes cultures, et tenter de les retrouver en soi et de les partager avec l’autre : l’expression au travers du geste et de la voix doit être dépourvue des habits de la culture, pour retrouver quelque chose de primordial qui « parle à tout le monde » comme si on tentait de gratter les couches successives que l’humanité a déposées sur nous.

 

Le cadre proposé par G. Mansuela est extrêmement fiable et respectueux de la parole donnée au sein du groupe (ce qui appartient au groupe reste au groupe), notamment dans l’échange institué à la fin de chaque séance, et propose parallèlement une grande diversité d’expériences de « je(u) » ne permettant pas à l’ennui de s’installer, et pouvant être plus ou moins investies par différentes personnes du groupe, à des moments différents. Il y a donc là quelque chose de l’ordre de la circulation du geste, des sons et des émotions, jusqu’à la « résonance verbale » qui fait sens et lien dans une étonnante fluidité.

 

J’ai personnellement vécu ces séances comme une mise en mouvement du corps donnant lieu immédiatement et consécutivement à une mise en mouvement psychique. A l’instar de la cure analytique, ce travail permet d’apprendre à voir à travers soi"

 

Charlotte GUY Stagiaire  au  Cattp Gambetta

D.U. de MUSICOTHÉRAPIE – Promotion 2012-2015  FACULTÉ DE FACULTÉ DE NANTES

GREGOIRE MANSUELA

DANSE THERAPEUTE  DRAMATHERAPEUTE

FORMATEUR EN MEDIATION ARTISTIQUE ET PSYCHOCORPORELLE